• Appel a l'aide

     

    Diocèse d’Impfondo :

    Appel à l’aide, après l’inondation d’Epéna et des villages environnants 

     

     

     

     

     

    Samedi, 10 Décembre 2011 10:50

     

     L’église d’Épéna en pleine inondation.

     

     

    Appel a l'aide

     

     

     Depuis la fin du mois d’octobre 2011, le district d’Épena, dans le département de la Likouala, est dans l’eau.

     

    La rivière Likouala aux herbes est sortie de son lit.

     

    De Bondeko, situé à 120 km d’Épena, en amont de la rivière, à Dzeke, situé à 80 km d’Epena en aval, tous les villages qui se trouvent tout le long de cette rivière sont inondés.

     

    A Épena, les maisons se dégradent et certaines sont tombées. Les toilettes sont inondées. Les plantations de manioc sont détruites ainsi que les arbres fruitiers comme (papayers et bananiers) sont tombés. Les éleveurs ont perdu, pour la plupart, la moitié de leur troupeau et bétail. Les bêtes, en fuyant les eaux pour se réfugier sur une terre ferme, se laissent dévorer par les chiens sauvages.

     

    A la paroisse, nous perdons, chaque jour, une à deux bêtes.Cette situation diminue considérablement notre petit troupeau et notre bétail.
    En réalité, nous courons le risque d’une épidémie telle que le cholera. Avec ces inondations à Epéna, les cas de paludisme augmentent. Les populations manquent de l’essentiel comme l’aliment de base.

    Bref, la famine commence à se faire sentir. Que deviendront ces populations après les inondations? Dieu merci, les pluies ont cessé et les eaux commencent à baisser.
    A la paroisse, la clôture, le hangar, le poulailler sont tombés et emportés par des vents violents. L’élevage (chèvres, moutons, canards et poules) n’est plus en sécurité.

     

    Aux premiers jours de ces inondations, l’évêque, Mgr Jean Gardin, est venu au secours de la population.

     

    Cette aide a permis à la Caritas paroissiale d’acheter de l’eau de javel pour assainir l’eau et l’achat des médicaments Vermox pour déparasiter les petits enfants et même donner les premiers soins de paludisme aux plus vulnérables. 


    La Caritas diocésaine nous a aidés elle aussi, avec la distribution des couvertures, des tricots pour lutter contre le froid, des savons de toilettes, des filtres à eau et des petits pots, distribués au dispensaire, à la police, à la gendarmerie pour les malades et les prisonniers.
    Malgré ce geste, les besoins restent encore énormes.

    Nous remercions tout d’abord Son Excellence Mgr Jean Gardin, notre évêque et aussi l’honorable député, Mme Louise Tono, pour son geste de compassion (riz, huile d’arachide et sel).

    Merci d’avance à toutes les personnes qui, de loin ou de près, viennent ou viendront à notre secours.

     

    Père Hervé Clèze MOUTALENO
    Curé de la paroisse Sainte-Brigitte d’Epéna.

    Contact: 

    +(242) 05.592.68.27 
    ou 05.526.09.21 
    (Mgr Jean Gardin)
    Email: jeangardin@skyfile.com